Défaits à Arcachon

29/01/2018
R Arcachon

R Arcachon

Le Stade Niortais rugby progressait remarquablement dans sa poule de Fédérale 1, jusqu'à ce match de dimanche, coup de frein inattendu.


Photo Nouvelle République

Déplacement improductif :

Les rugbymen du Bassin d'Arcachon ont remporté une victoire probante face à un des ogres de la poule, condamnant les niortais dans le même temps à un sacré coup de frein. Le Stade Niortais est venu avec son statut d'équipe joueuse et entame effectivement la rencontre avec le ballon en mains. Mais les girondins ont la même approche et le montrent rapidement sur une envolée de Bataille. Il y a du hors-jeu dans l'air, Tesquet se permettant d'ouvrir le score sur une première pénalité. Les niortais repartene tà la main, mais sans forcément avancer pour autant, butant par exemple sur la bonne défense proposée par les Gayon ou Boscarro. Les locaux ne profitent pas assez des fautes adverses, Tesquet passant quand même une autre pénalité. Puis le RCBA va a l'essai après avoir balayé la ligne niortaise, Bossu filant derrière la ligne sur le côté gauche. Dix minutes un peu folles, puisque Niort répond immédiatement par un très joli mouvement terminé par Fays, transformé par Luteau. Dans la foulée, le RCBA est tout proche de la ligne, Castéra croit aplatir mais se fait chasser sur le fil. Cet acte manqué est vite oublié, puisque Kafoa vient donner cinq points supplémentaires et rageurs aux siens.
 

La mi-temps sonne juste après une pénalité bottée par Luteau. La deuxième période démarre par une petite cravatte sur Bataille, Tesquet enquille la pénalité. Niort reste dans sa large palette de jeu, faisant vivre le ballon avec un sacré défi physique imposé aux joueurs du Bassin, qui répondent présents. Ils ne sont pas loin d'un nouvel essai sur un groupé pénétrant du coin gauche, mais se font sanctionner devant la ligne. Ils récupèrent vite l'ovale, mais Niort tient le pavé, et sur leur troisème tentative, c'est Bossu qui se fait refouler.
Le rugby continue de dérouler des deux côtés, Traoré met un nouvel essai validant le travail collégial, Niort est dans la réaction, et va réduire la marque dans le money time par Sapparrart, le RCBA a livré un gros match contre une grosse équipe.

La Nouvelle République