Fédérale 1 : En gagnant contre Trélissac, Niort se remet la tête à l’endroit

17/09/2018
Niort / Trélissac

Niort / Trélissac

Niort - Trélissac : 37-23. Face à des Trélissacois deuxièmes au coup d’envoi, le Niort Rugby Club l’a emporté, effaçant la correction logique subie à Rouen la semaine passée.


 

Les Niortais revenaient à Espinassou après la déconvenue logique subie à Rouen, favori de la poule (57-3). Dès l’entame du match, les locaux entrent mieux dans le match, avec d’entrée, une belle combinaison sur touche. Guénin est trouvé en position de drop. Le demi d’ouverture ne se fait pas prier pour ouvrir le score avec sa belle patte (2e, 3-0).
Trélissac a du mal à mettre la main sur l’ovale, et les joueurs de Laurent Dossat en profitent. Ils progressent dans la conquête, et se montrent appliqués en touche. Malgré cela, Trélissac rentre peu à peu dans la partie. Cela se vérifie au quart d’heure de jeu. Sur une touche, les visiteurs progressent, et Brouqui récupère aux 22 mètres. Il voit l’ouverture, avec un bel écran de l'arbitre, et se faufile vers la zone d’en-but pour inscrire le premier essai du match. Tallet le transforme sans problème (14e, 3-7).
Les locaux repartent de l’avant, et grâce à une pénalité de Guénin, ils reviennent à un point (19e, 6-7). Avec des points exclusivement marqués au pied jusqu’alors, le Niort RC va enfin trouver le chemin de l’essai. Après une pénalité de Tallet (22e, 6-10), les joueurs de Laurent Dossat obtiennent une touche. Lamotte parvient à casser une première ligne, et transmet à Giraud, qui esquive la défense dans les 22 mètres pour marquer cinq points, transformés par Guénin (25e, 13-10).


Niort rate le bonus

Trélissac ne lâche pas, au contraire, et profitent d’une pénalité concédée par Kesteman pour évoluer en supériorité numérique. Ils égalisent quelques minutes plus tard (36e, 13-13), avant que Guénin ne redonne l’avantage aux siens juste avant la pause (39e, 16-13).

Le Niort RC est plus tranchant en revenant des vestiaires, et Lardy vient l’illustrer avec un essai qui fait suite à un renvoi manqué de Cazeaux (48e, 23-13). Tallet réduit l’écart, mais Trélissac se retrouve à quatorze après une obstruction de Dorotte (54e). Deux minutes plus tard, sur une touche dans les cinq mètres, les Niortais avancent groupés, et Talia Uli vient aplatir (56e, 30-16). Guénin vient apporter sa pierre à l’édifice, profitant d’une pénalité jouée rapidement par Digout (65e, 37-16).

Trélissac est à la peine, mais tente de revenir, en mettant la pression dans le camp niortais. À la faute, Tomascu prend un carton jaune, et les visiteurs profitent de l’espace laissé pour s’engouffrer et réduire l’écart par l’intermédiaire de Galetti (73e, 37-23). Trélissac prive les Niortais du bonus, mais pas de la victoire.

Sous les acclamations du public, Niort a rectifié le tir, et c’est ce qui compte.

 

Arthur PINEAU, La Nouvelle République

(c) Julien Compétissa

Niort / Trélissac 2

Niort / Trélissac 2