Fédérale 1 - J6 : Eviter la déconvenue à la maison pour le Niort RC

13/10/2018
Niort / St Médard 1

Niort / St Médard 1

En recevant une formation qui n’a connu que la défaite, les Niortais, méfiants, espèrent profiter de l’aubaine pour engranger des points et de la confiance.


Les dimanches se suivent et se ressemblent un peu, du côté d’Espinassou. Comme la semaine dernière, les Niortais vont recevoir un mal classé, Saint-Médard-en-Jalles en l’occurrence, qui n’a toujours pas connu le succès. Mais la dernière sortie a pourtant incité à la prudence. « On avait tenu, la semaine dernière, un discours qui disait qu’il fallait se méfier, pose Sébastien Morel, l’entraîneur en charge des arrières. Et on ne s’était pas trompé. »


Parce que, malgré le succès face à Suresnes (28-23), le Niort RC s’est fait un peu peur. « En première mi-temps, on n’a pas mis toutes nos actions, regrette le coach niortais. Du coup, on rentre avec un maigre 18-3 à la pause et le vent dans le dos. On savait que ça allait être compliqué au retour des vestiaires. »


“ Les jeunes ont besoin de temps ”

Et ça n’a pas manqué : les Franciliens, qui ont fini fort, sont venus échouer à cinq petits points de leurs homologues deux-sévriens. « On se satisfait de la victoire, tempère Sébastien Morel. Mais on est un peu frustré, parce qu’en termes de volume de jeu, c’était plus que positif. Par contre, la grosse sonnette d’alarme, c’est le rideau défensif. » Alors, le travail de la semaine a été axé sur ce point, histoire de corriger les manques. Mais, après tout, la machine niortaise, fortement chamboulée à l’été, doit encore trouver sa vitesse de croisière. « Nous, ce qu’on aimerait, reprend Sébastien Morel, c’est qu’on mette tout à l’endroit. Mais avec quatorze nouveaux joueurs, un nouvel entraîneur, ça ne se fera pas en un claquement de doigts. » Et le discours, lui, ne changera pas d’un iota. A l’image, finalement, de l’adversaire qui se présente, et qui n’a pas forcément envie de voir sa spirale négative se prolonger. « Les entraîneurs de Saint-Médard ne sont pas plus bêtes que d’autres, prévient-il. Donc ils viendront tenter crânement leur chance en s’envoyant au combat. »


Côté Niortais, l’objectif, au-delà du résultat pur, sera de continuer à concerner l’ensemble d’un groupe plutôt très fourni. « Il faut donner sa chance à tout le monde, mais aussi donner de la continuité, évoque Sébastien Morel. Les jeunes ont besoin de temps, pour prendre de l’expérience et éviter les fautes stupides. » Tout en gardant, dans un coin de la tête, un déplacement à venir du côté de Nantes, le week-end suivant. Qui sera sans doute un peu mieux préparé en cas de dimanche studieux face à Saint-Médard.

 

Niort RC : Tomascu, Roth, Guignouard, Morlay, Kesteman, Leupolu, Vialex, Roidot, Bariller, Grundlingh, Briatte, Alligner, Giraud, Digout, Guenin, Fays, Van Heteren, Lamotte, Alvarado, Bouchon, Dréan, Leif, Sapparrart, Brunet.
Niort RC - Saint-Médard-en-Jalles, dimanche à 15 h 30.

 

Martial DEBEAUX, La Nouvelle République.

(c) Julien Compétissa.