Fédérale 1 - J12 : Le Niort RC paye son indiscipline et ses absents

09/12/2018
Langon/Niort défaite (article)

Langon/Niort défaite (article)

Dans un match où les Niortais n'ont jamais réellement trouvé le rythme, nos joueurs s'inclinent à Langon pour le dernier match de l'année civile 2018.


Ce match revêtait d'une importance capitale d'enjeux différents pour les deux équipes : le Stade Langonnais (reine du match nul, déjà 3 depuis le début de saison) de s'imposer pour seulement la seconde fois dans ce championnat, le Niort Rugby Club de laver l'affront de la défaite contre l'US Bergerac la semaine passée.

Or, pour ce dernier déplacement de l'année 2018, les Deux-Sévriens devaient faire sans 3 titulaires majeurs au coup d'envoi : Johnathan TALIA ULI (Pilier Droit) et Victor GUIGNOUARD (Talonneur) suspendus puis sans son arrière Baptiste SAPPARRART bléssé.

 

Ce début de match fût comme les deux déplacements précédents, un round d'observation, mais le carton jaune sévère à la 11' contre notre seconde ligne Johann GRUNDLINGH (responsable d'un plaquage haut alors que l'ailier Langonnais glissa juste avant le plaquage et se cognant à l'épaule de notre Sud Africain) lança les débats.

Ce sont tout de même nos joueurs par l'intermédiaire de la botte de Stéphane GUENIN qui ouvraient le score à la 17' (0 - 3).

Sur une faute des Niortais, les locaux égalisaient à la 23' (3 - 3).

La 1/2 heure fût le tournant du match où suite à la rentrée du carton jaune, c'est notre n°8 Xavier BRIATTE qui écopa à son tour d'un carton jaune (un mal récurrent ces derniers temps pour nos joueurs à l'extérieur : 2 à Rennes, 3 à Bergerac et 2 aujourd'hui contre Langon).

Cette nouvelle supériorité enhardis les locaux qui inscrivaient un essai sur la pénaltouche qui suit (32', 10 - 3). Sur le renvoi, les Niortais perdait leur capitaine Jean-Baptiste LAMOTTE suite à un mauvais coup dans les airs.

Et malgré une seconde pénalité de Stéphane GUENIN (37', 10 - 6) car dès que nos joueurs mettaient du rythme, ils étaient dangereux et supérieur à cette équipe Langonnaise, un nouvel essai des locaux marqua la fin de la 1ère mi-temps (15 - 6).

 

Au retour des vestiaires, sur une nouvelle approximation Niortaise, les locaux inscrivent leur 3e essai de la journée, synonyme de bonus offensif (20 - 6).

Grosse déception en vue pour les Niortais après un 3e bloc merveilleux et des victoires contre l'US Dax, Rennes et l'UCS.. mais Stéphane GUENIN sonna la charge à l'heure de jeu, et suite à sa 3e pénalité, c'est sur un ballon porté une nouvelle fois parfaitement mené que nos joueurs revenaient au score et dans le match (62', 20 - 16).

Nos joueurs étaient enfin lancé, 5 minutes plus tard, c'est de-nouveau une pénaltouche que les Niortais choisissent afin de prendre le score... (aurait-il fallu prendre les points et avoir encore 10 minutes pour passer devant.. ?) car ce fut un échec. Les Niortais avaient l'occasion de prendre le match en main mais à cause d'une trop grande précipitation et de fautes de mains, ces 2 touches marquaient la fin des espoirs pour les Niortais.

Qui plus est, l'arbitre offrait 2 pénalités successives en mêlée pour les locaux leur permettant de se dégager et de reprendre le camp Niortais. Et sur une avancée litigieuse de l'ailier Langonnais qui entra dans les 22m Niortais alors que tenu à l'origine, le demi-ouverture Girondin réalisa un coup de pied par dessus pour lui-même en plongeant dans l'en-but Niortais.

Ce 4e essai Langonnais à la 80' sonna la fin du match sur le score de 27 à 16 bonus en prime pour Langon, le premier de la saison.

 

Alors que la pause après le 3e bloc conclue par 3 victoires aura été fatale pour la dynamique du Niort RC, cette trêve de Noël va faire le plus grand bien pour se vider les têtes et recharger les batteries avant de retrouver le Rouen Normandie Rugby le 6 Janvier 2019 à Espinassou, puis de se déplacer au SA Trélissac la semaine suivante.

Cette phase retour va être compliquée, avec plus de déplacements comme l'avait évoqué Sébastien MOREL le soir de la victoire contre l'UCS.. En espérant quelle soit aussi belle que la phase aller.

 

Rémi JANOUEIX, Communication Niort Rugby Club.