Fédérale 1 - J14 : Mauvaise opération Niortaise sur le terrain de Trélissac

14/01/2019
Résultat Trélissac/Niort

Résultat Trélissac/Niort

Dépassés dans tous les secteurs, avec que très peu le ballon entre les mains, les Niortais ont été engloutis dimanche par Trélissac. Une très mauvaise opération dans l’optique des playoffs. 


Trélissac - Niort : 30 - 6. Sans jamais se procurer la moindre occasion, le Niort RC s’est incliné ce dimanche à Trélissac. Les Deux-Sévriens pointent vers le bas.

Le Niort RC était venu en terre périgourdine pour se relancer. En vain. Une touche approximative et un manque de jeu n’ont pas permis de mettre Trélissac en danger. Jamais dans la rencontre les Niortais n’auront eu l’occasion d’applatir. Le buteur Guenin sauve l’honneur grâce à deux pénalités, mais le contenu aura été trop faible pour espérer mieux.
Dés le début de rencontre, alors que les deux formations jouent beaucoup au pied durant le premier quart d’heure, Niort est sanctionné sur mêlée et le buteur local Tallet en profite pour passer une première pénalité.


Niort glisse à la septième place

Rapidement, l’alignement périgourdin va prendre l’avantage sur son adversaire. Du coup, Niort est privé de ballon. Logiquement, au jeu de l’occupation, les Trélissacois se montrent plus efficaces. Le premier essai viendra après une mêlée : l’ailier Coinde est débordé par son homologue qui file derrière la ligne.
On atteint déjà la demi-heure de jeu et les Niortais n’ont pas eu une occasion à se mettre sous la dent. Guenin ne tremble pas dans sa première tentative et débloque le compteur des visiteurs. Mais cinq minutes avant la pause, Niort se fait encore surprendre sur les ailes et encaisse un second essai. Le NRC est désormais mené 17-3. Guenin réduit la marque juste avant la mi-temps. A la pause, les Niortais accusent un retard de neuf points. Peu après la reprise, le Niort RC est sanctionné à deux fois d’affilée. D’abord en mêlée, puis pour un hors-jeu et encaisse donc six nouveaux points, 23 à 6. Une nouvelle fois dominés dans l’occupation et la posséssion, les Niortais ont tendance à balbutier leur rugby. Les locaux n’en demandaient pas tant et vont pousser pour obtenir le bonus offensif. Après dix bonnes minutes passées dans le camp niortais, Trélissac inscrit l’essai du bonus.
Niort réalise donc une mauvaise opération face à un concurrent direct. Laurent Dossat et ses hommes se retrouvent septièmes, à dix longueurs de la troisième place.

Rédaction, La Nouvelle République.