Fédérale 1 - J15 : Le Niort RC de retour dans la course

28/01/2019
Niort/Arcachon victoire

Niort/Arcachon victoire

Niort RC - RC Bassin d'Arcachon : 24 - 18. Au terme d’une partie maîtrisée que de moitié, les Niortais arrachent un bonus offensif qui pourrait s’avérer décisif.


En quête d’une victoire qui les fuyait depuis leur probant succès sur Cognac à Deflandre, le 16 novembre dernier, les Niortais se devaient de remettre le bleu de chauffe, ce dimanche face à Arcachon. Et malgré une première mi-temps bien triste, les hommes de la paire Dossat-Morel sont parvenus à arracher un point de bonus offensif, qui devrait avoir son importance sur la suite et fin de la saison.


Pourtant, tout partait mal pour les locaux. Un manque d’engagement probant et un fort vent contraire rendaient la copie des Niortais assez terne en première période. De leur côté, les Arcachonnais se contentaient de jouer au pied dans le camp adverse et obtenaient cinq pénalités en l’espace de trente minutes, qui leur permettaient de tranquillement prendre leurs aises, sur la pelouse d’Espinasou. Geneste, l’ouvreur girondin ne tremblait pas, et passait tous les points de son équipe (15-3, 40e).

Trois essais en douze minutes

Au retour des vestiaires, sur la première action, les Niortais montraient qu’ils revenaient avec des intentions bien meilleures. Tony Giraud, sûrement le Rouge le plus en jambes, recevait le coup d’envoi sur ses 22 mètres avant de relancer et d’envoyer trois adversaires au sol. Cette action, pourtant anodine, allait signifier le début de la révolte, côté niortais.
Un regain d’envie, de jeu, et d’effort qui n’allait pas tarder à se concrétiser. Sur une belle combinaison entre Guenin et Briatte, l’ouvreur deux-sévrien tentait un coup de pied rasant qui arrivait miraculeusement dans les bras de Lardy, seul face à l’en but (10-15, 53e).

Et après deux nouveaux essais de Bouchon et de Destruels qui offraient le bonus à leur formation, les esprits s’échauffaient légèrement. Sur le terrain d’abord, avec une pluie de cartons jaunes, puis sur la touche, où Laurent Dossat d’un côté, et Philippe Gimbert de l’autre, s’échangeaient de jolis noms d’oiseaux.
Une dernière pénalité Arcachonnaise venait clouer le score et officialiser cinq points précieux pour Niort.

Les Rouge et Noir sont bel et bien de retour dans la course aux phases finales, et devront confirmer leur regain de forme dès la semaine prochaine sur la pelouse de Suresnes.

 

Enzo NICLOUX, La Nouvelle République

(c) Pierre Toucheteau