Fédérale 1 - J17 : Du travail bien fait pour le Niort RC !

18/02/2019
St Médard / Niort

St Médard / Niort

St-Médard - Niort RC : 15 - 61. Jamais inquiétés sur le terrain de la lanterne rouge, les Niortais signent une victoire d'éclat qui les maintient dans la course à la qualification.


Les statistiques des Saint-Médardais incitaient à l’optimisme avant le match. Avec seize défaites en autant de journées, une contre performance en Gironde aurait eu valeur de match raté pour le Niort RC. Objectif atteint donc pour les hommes de Sébastien Morel et Laurent Dossat, qui n’auront jamais tremblé.

Une rencontre qui démarre d’ailleurs sur les chapeaux de roue, avec un premier essai marqué dès la 11e minute de jeu par Brunet. Une réalisation transformée par Guénin, qui donne d’emblée sept points d’avance aux Deux-Sévriens (0-7). Et les visiteurs ne relâchent pas la pression, ne se contentant pas de cette courte avance. Le bloc niortais imprime une grosse pression dans le camp saint-médardais, et continue son travail de sape. Une tactique payante que Serra va concrétiser par un nouvel essai (25e) sur un raid de cinquante mètres, transformé lui aussi par Guénin.

Et la balade niortaise se poursuit avec une nouvelle réalisation, signée cette fois par Bouchon (30e), à la suite d’un bon service de Guénin. Ce même Guénin qui loupe, cette fois, la transformation. Avec un 0-19 en poche après une demi-heure de jeu, les Niortais se mettent donc à l’abri et peuvent jouer libérés et soigner leur différence de points. Ce qui ne tarde pas à arriver avec un nouvel essai de Serra (0-26, 35e). Et ce n’est pas fini, avec une dernière percée du bloc niortais qui profite à Tomascu pour finir en beauté cette première période (0-33, 39e).

Saint-Médard sauve l’honneur

La pause ne bloque pas les velléités des Niortais, qui entendent profiter de la faiblesse de l’adversaire pour poursuivre leur cavalier seul et se faire plaisir au cours d’un match totalement à sens unique. Et c’est au tour de Van Heteren d’y aller lui aussi de son essai (50e). Saint-Médard craque complètement et cède de nouveau, à peine deux minutes plus tard, sous les assauts de Bouchon. Un septième essai niortais (52e) qui donne 47 points d’avance aux visiteurs.

Mais les Deux-Sévriens ne parviendront pas à garder un score vierge. Saint-Médard sauve ainsi l’honneur sur un essai de Jazeix (5-47, 60e). De quoi vexer des Niortais qui repartent de l’avant et trouvent de nouveau l’ouverture par Brunet (5-54, 61e). Un score large et sans bavure qui entraîne une logique décompression. Les Girondins en profitent pour réduire le score avec deux essais à cinq minutes d’intervalle (69e et 75e). Une péripétie finalement, au cours d’un match conclu par un nouvel essai de Van Heteren (78e), le neuvième de la belle promenade niortaise.

Rédaction, La Nouvelle République.