Fédérale 1 - Poule 1 : Quatre clubs pour deux places

22/03/2019
6

6

En lutte directe pour l'accès aux phases finales, Niort, Rennes, Bergerac, Trélissac vont se tirer la bourre jusqu'aux ultimes secondes du championnat..


Loin devant dans cette course effrénée pour la qualification aux phases finales, Rouen n'a pas à se soucier de ce qu'il se passe derrière. Et si Cognac, Dax et Nantes semblent partis tout droit pour rejoindre les play-offs (le Challenge Yves du Manoir pour Nantes, puis les phases finales d'accession en Pro D2 pour Cognac ou Dax), les poursuivants n'ont pas encore réussi à se départager.. même si certains vont pris un certain avantage.

La fin de saison promet d'être riche en émotions pour les quatre clubs en lice afin d'arracher une place dans le top 6. Focus sur chacun d'entre eux... 2 places pour 4 équipes.

 

SA Trélissac : 5e, 55 points.

Les Périgourdins sont, pour le moment, en position de force. Cinquième avec 53 points au compteur, Trélissac réalise une fin de saison canon. Avec quatre victoires lors de leurs six derniers matches, les hommes de Mathieu Touron filent droit vers la qualification. Reste maintenant à voir comment le calendrier va être géré depuis la blessure de leur meilleur joueur, l'ouvreur Joffrey Tallet. Avec la croustillante réception du Bergerac pour le match retour de ce Derby, un déplacement à la Langon (toujours en course pour le maintien), puis la venue de Rouen en guise de dessert. Chargé et pas si évident que cela.

 

Rennes Etudiants Club : 6e, 52 points.

Les Rennais connaissent une fin de saison plus en dents de scie. Après un mauvais départ (trois défaites en quatre matches), les Bretons ont su se reprendre avec 9 bonus défensifs obtenus sur la saison (ce qui fait la différence pour le moment avec ses deux poursuivants) et notamment grâce à une défense de fer, qui pointe aujourd'hui à la quatrième place de ce classement spécifique. Armé d'un solide paquet d'avants, le REC viendra se frotter à Niort lors de la prochaine journée, avant de recevoir Saint-Médard et d'aller faire un tour cher son voisin Nantais. Le déplacement à Niort sera décisif pour la qualification.

 

Niort Rugby Club : 7e, 48 points.

Tout se passait (trop) bien pour le Niort RC. Auteurs d'une première partie de saison où Espinassou est resté infranchissable, puis avec la 3e place au classement au soir de la 10e journée après la victoire contre Cognac à La Rochelle; les Niortais sont, depuis la trêve, plus en difficulté. Ceci explique leur dégringolade au classement qui ne les avait jamais vu quitter le Top 6 depuis la 1ère journée. Humiliés contre Nantes à domicile, les hommes du duo Dossat-Morel ont légèrement relevé la tête à Dax, où la défaite s'est montrée plus douce mais amer. Ceci étant, les Deux-Sévriens qui vont devoir cravacher pour aller chercher cette place qualificative, avec la réception de son concurrent direct, Rennes, un déplacement à Saint-Jean-d'Angély pour y affronter l'UCS avant de finir avec la venue de Bergerac, ont toujours leurs cartes en main. Un sacré calendrier.

 

US Bergerac : 8e, 46 points.

Les Bergeracois sont pour le moment les moins bien classés, mais restent ceux à qui l'avenir dépend également que de leur jeu. En affrontant, il est vrai à l'extérieur, Trélissac et Niort lors des prochaines échéances, les Périgourdins auront là deux munitions pour aller chercher la qualification. Restant sur une belle série de trois victoires en quatre matches, la troupe de Rémi Escudier, auteurs d'une seconde partie de saison impressionante à l'opposé de leur homologues Niortais peuvent encore se permettre de rêver.

 

 

Enzo NICLOUX, La Nouvelle République.

(c) Olivier DRILHON