Fédérale 1 - J20 : Niort prive Rennes de bonus

25/03/2019
9

9

Niort RC - Rennes EC : 29-21 Les Niortais se sont imposés hier en privant Rennes de bonus. Un petit exploit qui laisse entrevoir une place qualificative.


Le Niort RC savait en entrant sur son terrain dimanche après-midi qu’il devait réaliser l’exploit face à Rennes, et ne pas même leur laisser de bonus, pour espérer leur reprendre la dernière place qualificative aux phases finales.


De retour à Espinassou sous ses nouvelles couleurs, Simon Piaud donnait le coup d’envoi. Les Niortais prenaient en main la rencontre dès les premiers instants avec deux pénalités passées par l’ouvreur Stéphane Guénin (6-0, 8e). Mais au vu de l’enjeu de la rencontre pour les deux camps, les esprits s’échauffaient rapidement, avec une première empoignade dès la dixième minute. L’arbitre envoyait le Rennais Fardoux et le capitaine niortais Roidot réfléchir dix minutes sur le banc.


Le Niort RC dominant en mêlée

Si les Niortais gardaient la main sur le ballon et avançaient, c’était bien les Bretons qui parvenaient en premier à franchir les 22 mètres. Après trois sauvetages sur la ligne, l’arbitre revenait à la pénalité, que transformait Forgue devant les perches (6-3, 20e). Alors que les Rennais repartaient à l’offensive dans les 22 mètres deux-sévriens, une nouvelle pénalité permettait à Forgue d’égaliser (6-6, 30e).

Le Niort RC replaçaient alors le jeu dans le camp rennais. Dominateurs en mêlée, ils poussaient les Bretons à la faute et permettaient à leur ouvreur de passer trois pénalités avant la pause (15-6, 40e).


En confiance sur leur pelouse, les joueurs de Dossat et Morel ne laissaient pas le temps aux visiteurs de se remettre dans la partie pour lancer les hostilités en seconde période. Sur la remise en jeu de Guénin, Dréan plus prompt récupère le ballon dans les airs au nez du sauteur Rennais puis dans sa chute transmet à Pierre Brunet qui prenait les Rennais par surprise en se saisissant du ballon et filait à l’essai depuis l’aile (20-6, 41e). La transformation de Guénin était renvoyée par le poteau, mais le XV niortais avait fait le break.

Pour autant, rien n’était joué. Fau franchissait d’ailleurs la défense en milieu de terrain, et transmettait à Jean Forgue pour terminer la course à l’aile (20-11, 53e).

Sans s’affoler, les Rouge repartaient à l’offensive, mais l’exclusion de Leupolu, tout juste entré en jeu, compliquait les choses. Après une longue phase de possession dans les 22 mètres rennais, les rucks niortais ne parvenaient pas à franchir la défense bretonne, et Guénin passait un drop (23-14, 68e).
Toujours en infériorité, les locaux restaient dans le camp Bretton, sans plus de réussite face à leur défense. Ils profitaient des erreurs rennaises pour passer une pénalité plein axe (26-14, 74e).


Ces efforts étaient ensuite réduits à néant par la course de Beraud, qui s’élançait sur l’extérieur pour n’être rattrapé que dans l’en-but niortais (26-21, 75e). Le point de bonus défensif semblait acquis pour Rennes. Mais l’indiscipline en mêlée leur coûtait cher, et permettait à Stéphane Guénin de passer une ultime pénalité, qui privait les Rennais de bonus (29-21, 80e).

Un exploit face à cette équipe bretonne, qui n’avait jamais quitté le terrain sans le moindre point cette saison. Et qui permet au Niort RC de poursuivre la course aux phases finales.

 

Clément GRUIN, La Nouvelle République

(c) J-A.Bouthier