Fédérale 1 - J20 : Le Niort RC sur la bonne voie

27/03/2019
10

10

La victoire du Niort RC dimanche permet aux joueurs de Dossat et Morel de se relancer idéalement dans la course à la qualification aux phases finales.


Tous les espoirs sont encore permis pour le Niort RC. La victoire, dimanche dernier après-midi face à Rennes (29-21), a permis de reprendre la sixième place de la poule aux Bretons, grâce à la pénalité passée à la 80e minute, privant les adversaires du jour du bonus défensif.

Stéphane Guénin, l'ouvreur Niortais, auteur de sept pénalités et un drop ce dimanche, préfère parler de la performance de l'équipe plutôt que de mettre en avant son bilan : " Je m'entraîne beaucoup, c'est aussi mon job, relativise le 10 Niortais. L'ensemble de l'équipe a fait une grosse partie. Il faut surtout souligner le caractère de l'équipe, en particulier des gros qui ont fait un sacré match, notamment la première ligne, qui était "un peu" remaniée. "

 

" Cela va donner des matchs à enjeu jusqu'à la fin "

Car l'entraîneur des avants Laurent Dossat devait composer avec de nombreuses absences (Serra, Guignouard, Morlay, Loncan, Taliauli), et a proposé une première ligne inédite avec Ioan Tomascu au poste de talonneur (habituellement pilier gauche), Clément Kesteman, et surtout Maxime Poiraudeau, qui jouait son tout premier match de Fédérale 1 en tant que titulaire au poste de pilier gauche.

" On a joué un peu avec le frein à main, parce que c'était un match super important pour nous, confie l'ancien ouvreur Limougeaud. Mais très content de la réaction de l'équipe, notamment après le match de Nantes où on était passé à côté. Dimanche, il fallait se remettre dans le droit chemin, et on a pu le faire. "

Maintenant, le XV de Dossat et Morel doit poursuivre l'effort pour laisser Rennes derrière au classement : " C'était le minimum qu'il fallait, contrat rempli, observe prudemment le capitaine Niortais Jean-Baptiste Roidot. Maintenant, ça va être un chassé-croisé jusqu'au bout... C'est bien, ça va faire des matchs à enjeu jusqu'à la fin ! "

" C'est plutôt satisfaisant, sourit Sébastien Morel, qui a déjà tous les chiffres en tête pour les deux derniers matchs de la saison régulière. Sait-on jamais, avec la confiance emmagasinée et la fraîcheur du beau temps, on va peut-être pouvoir surprendre notre monde. "

De leur déplacement à Cognac/St-Jean à Saint-Jean-d'Angély et de leur dernier match à domicile contre Bergerac, les Niortais doivent au moins ramener une victoire et un bonus pour espérer la qualification en phases finales.

 

Clément GRUIN, La Nouvelle République.